Pour une santé
éthique & responsable

« Pour moi, la recherche, c’est observer méthodiquement le monde qui nous entoure pour mieux le connaître et le comprendre. C’est mettre à profit ces connaissances en les rapprochant les unes des autres afin d’en tirer des conclusions, des applications innovantes, créatrices de nouveaux outils, au plus grand bénéfice du bien-être de l’humanité. »
Dr Marc Menu, P-DG.
Nos valeurs
Collaboration
Engagement
Respect
Confiance
Adaptation
Notre histoire
Les dates clés
  • 2019-2020
    Chaque jour, nos équipes continuent à innover, chercher, tester, améliorer,
    pour faire progresser une médecine prénatale accessible à toutes et tous.

  • 2017
    En juillet, inscription à la nomenclature des actes de biologie médicale de la détermination prénatale du génotype RHD fœtal à partir du sang maternel. IBJB permet de réaliser ce test grâce à son coffret « Free DNA Fetal Kit RhD » certifié CE IVD par le GMED suivant l’annexe II liste A, donc conforme aux exigences de la Directive 98/79/CE et du Code de la Santé Publique. IBJB répond aux besoins des plus gros laboratoires de biologie médicale français ayant un agrément pour le diagnostic génétique moléculaire prénatal, ainsi qu’aux laboratoires étrangers spécialisés.

  • 2015
    Dès juin, IBJB assure la distribution du kit "Free DNA Fetal Kit RhD" et son support technique.

  • 2014
    Mise sur le marché du K-Matic, dispositif innovant développé par IBJB, qui automatise le test de Kleihauer, libère un temps précieux, en garantissant propreté, fiabilité et traçabilité.

  • 2007
    IBJB met sur le marché son dispositif médical de diagnostic in-vitro « Free DNA Fetal Kit RhD », qui répond aux exigences de la directive 98/79/CE, permettant ainsi de réaliser des tests robustes, spécifiques et sensibles pour la détermination prénatale du génotype RHD fœtal à partir du sang maternel.

  • 2006
    La collaboration public/privé sur le projet génotypage RHD fœtal se poursuit. Elle fait l’objet d’une demande d’aide à l’innovation auprès d’Oséo, qui est à ce jour intégralement remboursée.

  • 2004
    L’Institut Jacques Boy S.A. quitte le site du CHU et emménage dans des laboratoires neufs sur le Pôle Technologique Henri Farman de Reims. Il devient l’Institut de Biotechnologies Jacques Boy.

  • 2002
    L’Institut Jacques Boy S.A. décide de financer une étude réalisée par le Centre National de Référence en Hémobiologie Périnatale (CNRHP-Paris St Antoine) et l’unité INSERM U76-INTS-PARIS, portant sur le génotypage RHD fœtal, par analyse de l’ADN fœtal circulant dans le sang maternel. Elle a pour but de démontrer la praticabilité et la fiabilité d’un dépistage à grande échelle en utilisant cette technique. Elle a fait l’objet d’un article scientifique publié dans Molecular Diagnosis (volume 8, Issue 1, Pages 23-31) : « Large-Scale Pre-Diagnosis Study of Fetal RHD Genotyping by PCR on Plasma DNA from RhD-Negative Pregnant Women », rédigé par Christelle Rouillac-Le Sciellour, Phillippe Puillandre, Rolande Gillot, Céline Baulard, Sylvain Métral, Caroline Le Van Kim, Jean-Pierre Cartron, Yves Colin et Yves Brossard.

  • 2002
    L’Institut Jacques Boy S.A. se modernise fortement, la qualité y est présente à tous les niveaux. L’établissement est certifié ISO 9001 et NF ISO 13485. Sa réactivité lui permet d’être la première société en France à fabriquer des coffrets pour le contrôle de qualité interne en immuno-hématologie qui sont distribués par DiaMed France. La part de marché se monte rapidement à 60%.

  • 1998
    Un rapprochement se dessine avec DiaMed, leader mondial de l’immuno-hématologie (et concepteur du gel filtration devenu une référence), qui se conclut par des accords croisés dégageant une efficace synergie.

Nos forces
Le choix de l'indépendance à taille humaine
L’Institut de Biotechnologies Jacques Boy est 100% indépendant & francais

L’histoire de l’Institut Jacques Boy est avant tout une histoire d’hommes et de volonté ! Une volonté toujours farouche de préserver notre indépendance face à d’autres grands groupes. En 1985, notre laboratoire est né à l’initiative du Centre Régional de Transfusion Sanguine de Reims, il a pris le nom du créateur du CRTS de Reims, le professeur Jacques Boy, biologiste et professeur d’hématologie. Depuis nous développons, mettons au point et fabriquons des réactifs de laboratoire, destinés au groupage sanguin. Et plus récemment, nous sommes devenus en quelques années, un acteur reconnu dans la biologie médicale française.
Nos combats
faire progresser la recherche
pour les femmes
En 2017, après plusieurs années de combat, nous parvenons à faire inscrire, grâce au soutien de syndicats professionnels et de groupes d'experts, le génotypage RHD fœtal à la nomenclature des actes remboursés, allégeant le suivi de la grossesse des femmes RhD- et leur évitant au maximum des traitements lourds, onéreux et potentiellement à risques.
Entreprise responsable
management libérant
Entreprise citoyenne, l’IBJB affirme sa responsabilité sociale et environnementale, dans sa mission, dans ses modes de management, et dans son implication historique et forte auprès de son territoire.